ÉVÈNEMENT PORTAGE - du 1er au 11 Octobre 2020
514 905-6484 514 905-6484

Dans quelle position est-il préférable de porter mon bébé?

 

 

Porte-bébé Chimparoo

 

Pratiquée depuis des millénaires, le portage des enfants est une pratique très appréciées de nos jours pour les effets que ça donne à l'enfant porté et sa relation avec ses parents.

Actuellement, ce n'est pas seulement la maman qui porte mais le papa aussi fait partie de cette tendance. Chez Chimpäroo, nous travaillons à développer nos porte-bébés pour répondre à tous les besoins et nous accompagnons les parents à être plus confiants dans cette pratique. Reste que souvent les nouveaux parents ont toujours cette petite crainte en portant leur bébé pour la première fois.

Ci-bas différentes positions de portage, leurs particularités ainsi que c
omparaison entre chaque position...

Porte-bébé EvoAir de Chimparoo

 

 

Porter sur le ventre

Placer le bébé sur le ventre est sécurisant avec le nouveau-né et offre une proximité rassurante avec lui. La réponse et le changement de position est plus facile pour l’allaitement et s’avère très pratique lors des boires fréquents. Le contact visuel est réconfortant et plus sécuritaire pour les 3 premier mois.

Cependant, porter sur le ventre est plus encombrant. Les mouvements du corps sont limités par la présence du bébé. Soulever des objets est plus difficile et il faut toujours travailler avec les bras allongés et éloignés ce qui rend le porteur plus maladroit. Il est difficile de se pencher, il faut toujours surveiller que la tête du bébé est bien soutenue.

Le portage sur le ventre sera de plus en plus difficile avec la croissance du bébé qui prendra plus d’espace et dont les mouvements seront de plus en plus importants. Lorsque le bébé veut tout agripper et qu’il bouge beaucoup, vous préférerez passer à la hanche ou encore mieux au dos...

Porter sur la hanche

Le portage sur la hanche est un bon compromis pour les porteurs qui ne se sentent pas à l’aise avec les positions sur le dos lorsque le bébé commence à vouloir toujours se tourner vers l’avant ou qu’il commence à être un peu grand pour être placé devant.

C’est un portage naturel et qui vient chercher l’avantage de la proximité du regard et des câlins… et une plus grande liberté de mouvement que le portage sur le ventre. Toutes les positions sur la hanche, en revanche, provoquent une mise en charge asymétrique, et sont donc moins confortables pour des périodes plus prolongées.

 

Porter sur la hanche avec une écharpe ajustable à anneaux est le plus pratique et simple, en plus d’être très confortable. Mais toutes les écharpes, Mei Tai et porte-bébés structurés Chimpäroo permettent aussi cette position.

 

 

Porter sur le dos

Pour une liberté de mouvement maximale et le confort optimal, l’adepte du portage choisira le portage sur le dos. La musculature et la structure de la colonne vertébral permet de supporter une mise en charge dorsale plus importante que ventrale ou latérale. Une charge jusqu’à 35-40 lbs, représentant le poids moyen d’un jeune enfant de 3- 4 ans, peut être supportée par la majorité des gens sans une forme physique exceptionnelle.

Il est certain que les activités exécutées avec un enfant sur le dos et l’intensité varieront d’un individu à l’autre selon la condition physique mais avec un minimum de pratique et avec l’augmentation de la fréquence, le portage sur le dos est pratiquement accessible à tous. Le moment de débuter le portage sur le dos est particulier à chacun. Pour un premier bébé, la moyenne se situe autour de 6 mois avant que le parent se sente à l’aise de l’y installer et d’abandonner le contact visuel pour une écoute plus corps à corps.

Le miroir ou les vitrines de magasins sont souvent au début des outils essentiels pour rassurer le parent sur la position du bébé et son bien-être. Moins chaud en été particulièrement avec les épaules dégagées comme à l’africaine.



Quand on porte sur le ventre, on peut placer le bébé dans 3 positions différentes.

Quels sont les avantages et les inconvénients de chacune ?

Accroupie - ventre contre ventre

La position accroupie ou physiologique est la plus ergonomique pour le bébé et se rapproche de la position fœtale (jambes relevés et écartées, dos arrondi). Elle permet un bon appui de la colonne vertébrale, une bonne répartition du poids au niveau des jambes et non des parties génitales.

Les jambes doivent être écartées entre 70 et 120 degrés environ et le bassin basculer vers l’avant de sorte que les genoux soient plus hauts que les fesses et que la plante des pieds soit face à l’arrière. Le bébé doit être bien soutenu sous les jambes.

Il faut déployer le tissu du haut des oreilles jusque sous les genoux. Autrement, il sera suspendu par l’entrejambe, ce qui pourrait causer de l’inconfort et même des blessures importantes. Les bienfaits sur le développement de la musculature du cou, du dos et des jambes, du système vestibulaire ou de l’équilibre ainsi que la facilitation de la digestion sont bien connu dans cette position.

Elle permet de belles périodes d’éveil et de stimulation au bébé.

 

 

Écharpe de portage de Chimparoo

 

Berceau - position propice à l'allaitement

C’est une position que l’on fait uniquement avec les écharpes et disons-le, avec précaution. Cette position n’est plus recommandée par la plupart des organismes qui font la promotion du portage par mesure de sécurité. Le berceau peut s’avérer très pratique pour l’allaitement. Les bébés accrochés aux seins trouveront facilement la source sans que maman soit constamment assise.

Dans le berceau, la position du bébé correspond à la position de la madone pour l’allaitement. Le bébé est dans ce cas couché dans l’écharpe, les jambes collées ensemble. Il peut être placé avec la tête plus haute pour observer son environnement en période d’éveil. Attention cependant, cette position peut être moins sécuritaire puisque le bébé est souvent mal placé.

Il faut toujours s’assurer que son coup n’est pas trop arrondi et que sa tête ne tombe pas vers son thorax en bloquant ainsi ses voies respiratoires. Si votre bébé souffre de malformations aux hanches, consultez votre médecin avant de le placer dans cette position. Il n’est pas recommandé dans ce cas de placer l’enfant les jambes collées.

Il est plutôt conseillé de le placer en position accroupie, et particulièrement sur la hanche, ce qui permet l’écartement idéal des jambes du bébé. Aussi, si le bébé souffre de reflux œsophagien, il sera plus sécuritaire de le placer dans la position physiologique même pour l’allaitement. De plus, plusieurs bébés ne tolèrent pas le berceau en dehors des périodes d’allaitement ou de sommeil et préfèrent être placés à la verticale pour participer plus activement à l’environnement.

*Portez toujours une attention particulière à la position de la tête afin que celui-ci ne souffre pas de suffocation. Vous devez toujours pouvoir glisser entre son menton et son thorax un ou deux doigts afin de s’assurer que ses voies respiratoires sont bien dégagées.

 

 

Face au monde 

Aussitôt que bébé manifeste le besoin de voir plus vigoureusement devant, on peut le tourner occasionnellement face au monde. La position face au monde peut être intéressante pour de courte période, mais elle possède de nombreux désavantage qui font que nous conseillons de limiter son utilisation à des période de 20-30 minutes.

Que le bébé aie les jambes repliées à l’intérieur du porte-bébé ou qu’elles soient sorties de chaque côté, il faut vérifier que la circulation est bonne et qu’il reste confortablement assis. Les jambes à l’intérieur doivent pouvoir bouger après un certain temps et les jambes sorite peuvent devenir pendantes si le bébé bouge beaucoup et se déplace. Vérifiez la position souvent.

On parle aussi beaucoup de l’hyperstimulation que provoque le fait d’être tourné vers l’inconnu sans possibilité de se recueillir. Cela pourrait provoquer chez certains bébé une hausse des pleures en fin de journée et une augmentation du stress. Aussi, le poids du bébé est beaucoup plus vers l’avant dans cette position, son bassin étant tourné vers l’extérieur plutôt que vers vous. Il s’en trouve plus lourd à porter. Cette position est donc moins confortable et pour le bébé et pour le porteur...